Levr kontadennoù – Collectes de contes. Très prochainement en librairie

novembre 27, 2014

Dans la suite des carnets de route, mes collectes de contes ( un choix riche et judicieux) – de beaux témoignages de notre trésor populaire !

Couv-Kemener-p1 Couv-Kemener-p4

http://balnoas.blogspot.fr/2014/11/yann-fanch-kemener-collecteur-de-contes.html

Nous irons pleurer sur vos ombres. Gouelit ma daoulagad

octobre 12, 2014

Nous irons pleurer sur vos ombres. Gouelit ma daoulagad Ou l’histoire extraordinaire du soldat 2ème Classe Julien JOA (1886 – 1918)

Dates à venir :A4 3 novembre 2014 : Théâtre de Cornouaille - Quimper 6 et 7 novembre 2014 : Palais des Congrès – Pontivy (scolaires et tout public) 11 novembre 2014 : Quai des Rêves – Lamballe  14 novembre 2014 : Le Cap - Plérin 8 janvier 2015 Ploemeur – Amzer nevez  – 24 mars 2015 : Théâtre Anne de Bretagne – Vannes 2, 3 et 4 juin 2015 : Théâtre National de Bretagne – RennesOF - 24.10.2014

dossier-communication-nous irons pleurersurvosombres

CB-11-14-yf-kemener20141105QPR6

OF_30.10.2014_YFKemener10743627_10205487678090422_1179239126_n

Prochaine creation – Nous irons pleurer sur vos ombres

juillet 27, 2014

A5_nous_irons

Le BARZAZ nouveau est enfin prêt

juillet 3, 2013

Pour ceux qui nous les demandent – Voici les textes des chants des deux CD de Barzaz ! Ec’honder et An den kozh dall.

Ec’honder-Barzaz1989

An Den Kozh Dall-Barzaz1992

 

http://www.lestroiscoups.com/article-barzaz-par-le-groupe-barzaz-en-concert-au-t-n-b-a-rennes-121726702.html

BARZAZ le retour !

mars 2, 2013

Et oui c’est pour bientôt !

Photo © Yann Cousin

23022013-DCIM_0041bis

Dates de concerts et de formations pour 2013

janvier 31, 2013

Dates de concerts et de formations pour 2013

susceptible de modifications !

dates-concerts-2013-1

Gouañv bepred – Toujours l’hiver – LE CD

novembre 19, 2012

Enfin sorti !

Digipak YFK-Toujours l’hiver

Vous pouvez contacter Buda Musique

Yann-Fañch Kemener – Chant de vision

octobre 16, 2012
Un portrait inédit de Yann-Fañch Kemener qui nous mène à la lisière de sa voix mystérieuse et sensible. Le chanteur livre ses ressentis sur sa terre, son chant, sa langue ; habité du devoir de transmettre et éclairé d’une liberté d’existence et de conscience.
Considéré comme un « passeur de mémoire », Yann-Fañch Kemener porte l’héritage du temps à travers de multiples passerelles : par ses disques, ses concerts mais aussi par sa participation à de nouveaux spectacles contemporains ; il révèle le passé en le baignant à la modernité.

Téléchargez le bulletin de souscription pour commander ce livre.
http://www.kemener.com/images/souscription.pdf
(Valable avant le 30/10/2012)

Critiques Vive la liberté

juillet 10, 2012

Ar men – Juillet 2012

 

 

 

 

 

 

Trad mag –  Juillet 2012

Studio de l’ermitage – Paris le 20 juin 2012

mai 11, 2012

Studio de l’ermitage – Paris le 20 juin 2012

Sri Lanka 2012

janvier 13, 2012

Vive la liberté

décembre 15, 2011

Un CD hommage à ce genre musical du Kreiz Breizh :

 Yann-Fañch Kemener et Eric Menneteau revisitent avec entrain et respect un répertoire de chants à danser, de chants à la marche ou à écouter.

 Le répertoire de cet album est composé d’airs et de chants appris auprès de chanteurs anciens du Centre-Bretagne : un répertoire de chants à danser, de chants à la marche ou à écouter.  La technique chantée utilise un système appelé tuilage, les chanteurs s’accompagnant à l’unisson sur les 2 ou 3 dernières syllabes du vers : on parle ici de « kan ha diskan » qui est aujourd’hui principalement employé dans le sens de chant à danser et est indissociable d’un autre terme, celui de « fest-noz ».

Yann-Fanch Kemener et Eric Menneteau, chanteurs émérites, revisitent avec entrain et respect ces chants qui se pratiquaient lors de rassemblements liés aux travaux agricoles, pardons, foires…

Leur interprétation est illustrée de collectes de Yann-Fañch Kemener, réalisé auprès de détenteurs de cette pratique. Considérés comme des « maîtres » dans cet art !

This album presents a repertoire of songs and melodies passed on by elder singers in Central Brittany – songs to dance to, to walk to or to listen to.  These responsorial songs are characterised by overlapping, with the singers in unison on the two or three last syllables of the verse. This practice is referred to as “kan ha diskan” – a term nowadays mainly used in the restrictive meaning of ‘song to dance to’ – and is an integral part of the Breton  “fest-noz” festival.

These songs, which in older days were sung at rural gatherings linked to farm work, market fairs and religious pardons, have been revisited with respect and buoyancy by two outstanding singers : Yann-Fanch Kemener and Eric Menneteau.

Le Kan ha diskan

Avec Eric Menneteau

C’est imminent chez Buda musique en direct :

http://www.budamusique.com/fr/contactez-nous

Ou dans les bacs en Janvier

Sur RKB

 

Gouañv bepred – toujours

décembre 12, 2011

suite …

Kemener – Ripoche – Cotty – Merlin

http://www.youtube.com/user/AmzerNevez

Gouañv bepred – Toujours l’hiver

novembre 17, 2011

C’est en préparation

La 1ère est pour le 9 décembre au Centre Amzer Nevez de Ploemeur

http://www.youtube.com/user/AmzerNevez

Non mort pour la France – Le grand oncle Julien

novembre 11, 2011

Le grand oncle disparu lors de la guerre de 14 figure sur la liste des « non morts pour la France ».

D.C.D le  22/7/1918 – On n’en sait pas plus – ni où, ni comment !!!

Décès
SUJET : Joa Julien
Date de naissance : le 4 février 1886 à St-Trifhire Cotes Du Nord
Date de décès : le 22 juillet 1918
Date de l’acte : le 22 juillet 1918

 

La liste des «Non morts pour la France»

Marcel Loiseau, décédé le 14 octobre 1914, est l’un des quelque 100.000 soldats français de la Grande Guerre jamais déclarés « Mort pour la France » et dont le site genealogie.com publie pour la première fois la liste à l’occasion du 11 Novembre.

Cette liste des « Non morts pour la France » comprend le nom, le prénom, la date et lieu de naissance et du décès. Elle est accessible gratuitement à cette adresse, jusqu’à samedi.

Selon ce site, cette liste vise à « honorer la mémoire de ces oubliés » de la Grande Guerre. Ces quelque 100.000 ne bénéficièrent pas de la mention « Mort pour la France » car leurs décès ne furent pas considérés comme imputables au service de la France. On y retrouve des soldats morts de maladie, des suites de blessure, des suicidés, des « fusillés pour l’exemple », pour insoumission, ou jugés par des tribunaux militaires comme déserteurs ou « grévistes des tranchées ».

Plus de 2.000 condamnations à mort

Le soldat Marcel Loiseau du 106e RI, un cultivateur de l’Aisne de 22 ans, soupçonné de « mutilation volontaire » fut en fait fusillé « pour abandon de poste devant l’ennemi ». Grâce aux efforts de la Ligue des droits de l’Homme, Marcel Loiseau fut réhabilité plusieurs années après la guerre par la Cour de cassation, comme le rappelle le général André Bach dans son livre « Fusillés pour l’exemple, 1914-1915″ (Tallandier, 2003).

Selon ce spécialiste reconnu de la question, près de 800 soldats français ont été fusillés pendant la Grande Guerre après jugement en conseil de guerre ou sans jugement (« les fusillés pour l’exemple »).

Quelque 680 soldats ont été fusillés après avoir été condamnés à mort par les conseils de guerre qui ont prononcé au total 2.600 condamnations à mort, selon la seule (…) Lire la suite sur 20minutes.fr



Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.