Conte à bulles à St Quay

C’était samedi dernier à St Quay Portrieux en compagnie d’Aldo Ripoche et du dessinateur Cyril Knittel

EcranPicVert_17ensembleScene_18YannFanch-et-Cyril_72

Photos © Agathe Oléron

LA MER ET LE PIVERT

On raconte que lorsque le déluge fut terminé, la terre devint si sèche qu’il n’y avait plus une seule goutte d’eau.

Dieu ordonna à tous les oiseaux de se rendre au Paradis. De prendre chacun une goutte de rosée sur chacun des arbres qui s’y trouvent, et de venir déposer cette goutte dans un endroit qu’il leur indiqua.

Tous obéirent, et en quelques minutes et la mer fut créée.

Tous obéirent, sauf le pivert qui refusa son concours.

En punition, le Seigneur lui déclara qu’il ne boirait que lorsque la pluie tomberait sur la terre.

Voilà pourquoi, lorsque la soif le dévore, et que ses cris appellent la pluie, on le voit frapper du bec les troncs d’arbres, où il espère trouver la goutte d’eau qu’il n’a pas voulu aller chercher en Paradis.

Sources :

Lucie de V.H. Revue des Traditions Populaires, t. 16-1901, p. 420

Daniel Giraudon. Traditions populaires de Bretagne : du coq à l’âne, p. 89

Une Réponse to “Conte à bulles à St Quay”

  1. Jean-Pierre MATHIAS Says:

    Je me réjouis de voir que les contes rebondissent de bouches en oreilles, d’oreilles en bouches, voire de textes en bouches !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :