Brezhoneg ar zizhun N° 8

A l’heure de stocks-options; et de la levée du secret bancaire !

An arc’hant a d’a da beurzh an n(d)iaoul, a ya dalc’hmad d’e houarnioù,

Ha c’hoazh chomma un tr’ed dishouarn de’hañ.

L’argent qui vient du diable va toujours à ses fers

Et encore, il lui rest un pied sans fer !


( bien mal acquis ne profite jamais )

( Bien mal acquis est inssaciable )

Geriadur / Vocabulaire

Arc’hant = argent

Diaoul = Le diable

Houarn (ioù) = fer(s). Dishouarn = sans fer

Tr’ed = troaed; troad

Une Réponse to “Brezhoneg ar zizhun N° 8”

  1. Zulian Says:

    An arc’hant a d’a da beurzh an niaoul,
    A distro buan da houarno Paol !

    krenn-lavar da vro Gwened :

    An dañué e hues dispignet,
    N’en-de mui dit ha ne vo ket
    An hani alc’hweet d’an niaz,
    a hell bout laeret kend arhoaz,
    Ar maru e rei d’ho pugale,
    Ar peh e po cherret neuze
    Al lod e rei d’ar baourerion
    vo ho hani, te ha unon !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :