Archive for novembre 2011

Gouañv bepred – Toujours l’hiver

novembre 17, 2011

C’est en préparation

La 1ère est pour le 9 décembre au Centre Amzer Nevez de Ploemeur

http://www.youtube.com/user/AmzerNevez

Publicités

Non mort pour la France – Le grand oncle Julien

novembre 11, 2011

Le grand oncle disparu lors de la guerre de 14 figure sur la liste des « non morts pour la France ».

D.C.D le  22/7/1918 – On n’en sait pas plus – ni où, ni comment !!!

Décès
SUJET : Joa Julien
Date de naissance : le 4 février 1886 à St-Trifhire Cotes Du Nord
Date de décès : le 22 juillet 1918
Date de l’acte : le 22 juillet 1918

 

La liste des «Non morts pour la France»

Marcel Loiseau, décédé le 14 octobre 1914, est l’un des quelque 100.000 soldats français de la Grande Guerre jamais déclarés « Mort pour la France » et dont le site genealogie.com publie pour la première fois la liste à l’occasion du 11 Novembre.

Cette liste des « Non morts pour la France » comprend le nom, le prénom, la date et lieu de naissance et du décès. Elle est accessible gratuitement à cette adresse, jusqu’à samedi.

Selon ce site, cette liste vise à « honorer la mémoire de ces oubliés » de la Grande Guerre. Ces quelque 100.000 ne bénéficièrent pas de la mention « Mort pour la France » car leurs décès ne furent pas considérés comme imputables au service de la France. On y retrouve des soldats morts de maladie, des suites de blessure, des suicidés, des « fusillés pour l’exemple », pour insoumission, ou jugés par des tribunaux militaires comme déserteurs ou « grévistes des tranchées ».

Plus de 2.000 condamnations à mort

Le soldat Marcel Loiseau du 106e RI, un cultivateur de l’Aisne de 22 ans, soupçonné de « mutilation volontaire » fut en fait fusillé « pour abandon de poste devant l’ennemi ». Grâce aux efforts de la Ligue des droits de l’Homme, Marcel Loiseau fut réhabilité plusieurs années après la guerre par la Cour de cassation, comme le rappelle le général André Bach dans son livre « Fusillés pour l’exemple, 1914-1915 » (Tallandier, 2003).

Selon ce spécialiste reconnu de la question, près de 800 soldats français ont été fusillés pendant la Grande Guerre après jugement en conseil de guerre ou sans jugement (« les fusillés pour l’exemple »).

Quelque 680 soldats ont été fusillés après avoir été condamnés à mort par les conseils de guerre qui ont prononcé au total 2.600 condamnations à mort, selon la seule (…) Lire la suite sur 20minutes.fr


Gouañv bepred / Toujours l’hiver

novembre 8, 2011

A St Martin des champs le 18 novembre